Vous écrivez un roman ?

Il vous faut une histoire bien ficelée ?

Alors comment faire ?

 

Il n'y a pas de recette magique. Cependant vous trouverez facilement des conseils d'auteurs sur la toile numérique. N'hésitez pas à fouiner et lire. Vous avez d'ailleurs quelques pistes ici : Conseils d'écritures

 

Ensuite je peux vous parler de mon retour d'expérience. À l'heure où j'écris cet article, je viens de finir d'écrire mon 5ème roman.

 

1 ==> Vos personnages sont créés ou en cours de finalisation.

  • Si ce n'est pas le cas, vous pouvez voir mes conseils ici : Créer des personnages

  • alors évidemment en général, nous créons des personnages en fonction de l'histoire que nous voulons leur faire vivre.

  • Plus vos personnages seront définis, plus ils prendront une part active à l'aventure. Au final ce sont eux qui créent l'histoire de part leurs réactions et leurs choix. Vous n'avez plus qu'à vous laissez porter par votre imagination.

 

2 ==> faut-il faire une trame ?

  • Il est important de comprendre que nous sommes tous différents. Certains ont besoin de réaliser un scénario de 40 pages avant de se lancer dans l'écriture. D'autres se sentent piégés dans une trame trop définie.

  • Pour Sangs Éternels, j'avais le début, la fin de chaque tome, ainsi que quelques scènes bien présentes dans mon imaginaire … est-ce une trame ?

  • Avant d'écrire chaque tome, je me suis posée 2 à 3 jours pour savoir quelles aventures je souhaitais faire vivre à Ismérie et son entourage. C'est l'heure des post-it avec le début, la fin du tome, quelques scènes et puis, ça mijote. Quand je me lance dans l'écriture, j'ai une compilation d'une 10aine de scènes ou de lieux qui peuvent bouger à tout moment.

  • Depuis je compile mes idées de futures saga dans OneNote. Du coup, certaines sagas sont déjà bien alimentée en terme de personnages et/ou de scène, d’histoire...

  • quoi qu'il en soit, autant mes personnages sont super bien définis, autant l'histoire ne l'est pas tant que ça.

  • Au delà de l'histoire, c'est une ambiance, des émotions que je veux faire passer... parfois un message ;-)

 

3 ==> Le déclencheur... ce qui fait que l'histoire démarre.

  • Vous avez vos personnages et ils doivent vivre des aventures, en général pour évoluer.

  • Le déclencheur peut être une visite, un coup de téléphone, un courrier, un accident, une agression, un tirage à la loterie, une rencontre heureuse/malheureuse/fortuite, le déclic d'un personnage, un nouveau choix de vie, un héritage, mariage, retraite, licenciement, confinement, bref...tout est possible.

 

4 ==> Storytelling (voyage du héro) ? Pourquoi pas

  • c'est confortable ou au contraire cela renferme dans un schéma. Tout dépend de qui nous sommes et quels sont nos besoins.

  • Vous trouverez beaucoup d'informations sur le strorytelling et c'est à mon avis important de s'y intéresser car nous en ferons plus ou moins inconsciemment. Le voyage du héro peut donner des idées sur l'escalade des aventures. Il va bien falloir le torturer un moment ce personnage.

  • Voici les 12 étapes du voyage du héro : Wikipédia

  • attention à ne pas trop suivre la trame car vous ne surprendrez plus les lecteurs.

 

5 ==> les 36 situations dramatiques

  • il paraît que toutes les histoires peuvent se résumer à ces situations. En voici la liste : Wikipédia

  • l'histoire peut reposer sur une situation ou un mélange de ses situations.

  • vous pouvez en utiliser autant que vous le souhaitez pour gérer notamment les relances ou les rebondissements.

  • Elles peuvent donc être une source d'inspiration.

 

6 ==> pourquoi pas se laisser porter ?

  • Ce qui est important ce ne sont pas les événements ou déclencheurs mais ce que cela va engendrer auprès des personnages en terme d'émotions, de réactions et quelles conséquences vont en découler.

  • Le lecteur veut découvrir comment vos personnages vont vivre ces difficultés.

  • Les personnages font des choix en fonction de leurs croyances, de leur volonté, de ce qu'ils sont/ne sont pas, de leur peur ou toute autre émotion... et même s'ils ne choisissent rien, cela entraînera des conséquences aussi. Ne rien choisir, c'est déjà faire un choix ;-)

  • il n'y a donc plus qu'à torturer ses personnages avec ce qu'ils vivent.

  • Des fois les personnages ont tellement pris possession de votre histoire que finalement la trame est bousculée et la fin change !

 

7 ==> les lieux ?

  • Il me semble important que l'auteur sache précisément où se passe l'histoire afin que l'ensemble soit cohérent..

  • Lieu réel, imaginaire, mixe des deux... tout est possible. Définir quelles en sont les règles géographiques, culturelles, politiques, sanitaires... au moins de manière précise pour l'auteur. Après chacun choisit de présenter ce qui est utile à l'histoire, en fonction de l'importance et de son style.

  • Si on raconte une histoire

    • dans l'espace, l'équipement doit être prévu en conséquence.

    • sur une autre planète, prévoir la température, l'atmosphère, la nature, les créatures...

    • dans un bureau en huis-clos, définir l'ambiance, le mobilier, l'emplacement...

  • Nous n'avons pas forcément besoin de tout décrire entièrement. Quelques détails importants peuvent être suffisants. Par contre, dans la tête de l'auteur, le lieu d'action doit être très clair et précis afin de ne pas générer d'incohérence. Plus les lecteurs pourront se représenter la scène et plus ils s’immergeront. Ne pas les noyer dans des détails inutiles.

 

8 ==> quelle catégorie d'histoire raconter ?

  • Celle qui vous plaît le plus, dans laquelle vous allez vous épanouir. Plus vous aimerez écrire votre histoire, plus cela transparaîtra dans le résultat. Que ce soit de la romance, du thriller, de la fantasy, de la poésie, du développement personnel... faites-vous plaisir. Si vous adorez raconter votre histoire, alors elle deviendra passionnante.

  • Vous pouvez même mélanger les genres à volonté.

  • Sangs Éternels est une histoire bitlit dans notre environnement avec nos problèmes écologiques. Vous savez ? Je ne pensais pas que ma saga aurait autant de succès ! Merci :-)

 

9 ==> Et à partir de tout ça, faites votre propre méthode...

  • celle qui est faite pour vous et vous convient le mieux. Et au fil du temps, vous pourrez la faire évoluer.

LogoFlo2