Suivez Sandrine Decroix sur Facebook

Suivez Sandrine Decroix sur Instagram

SandrineDecroix

Chronique.
Tome 1 - La Reconnaissance - Sangs Eternels de Florence Barnaud.

Résumé:
"Mon nom est Ismérie, je suis plutôt une vampire ratée. Le vampire qui m'a bue n'a pas senti que j'étais une sorcière. Cela lui a été fatal et moi je me suis découvert des dons très particuliers.
Ça m'a compliqué la vie et j'ai dû surmonter beaucoup d'épreuves. Du coup, je suis solitaire, c'est plus simple.
Mais voilà que ma routine devient mortelle et que l'on me propose un emploi à Paris pour une mission obscure : une étrange maladie condamne les vampires jusque-là immortels.
Et là, un événement va tout précipiter et bouleverser ma vie".
-----

Merci à l'auteure et simplement pro pour ce service presse.

-----

Cet ouvrage nous raconte donc l'histoire d'Ismérie, une sorcière qui a été transformée en vampire. Cette transformation a eu pour effet de lui faire perdre certaines de ses facultés de sorcière ou de les atténuer selon le cas. En contrepartie, elle a développé quelques dons "vampiriques" sans posséder celui de la transformation. En revanche Ismérie, outre le fait qu'elle soit une excellente "charmeuse" (elle charme les gens afin de leur faire faire ce qu'elle veut, ou leur faire croire ce qu'elle veut), elle a la chance de pouvoir se déplacer au soleil. Ce qui fait d'elle une vampire très particulière.
Elle mène une vie bien rangée jusqu'au jour où elle reçoit une lettre d'Eiirin Kinoshita-Duroy qui souhaite l'engager pour ses compétences particulières. Elle acceptera cette offre, précipitée par une agression vampirique. Elle se retrouve donc à Paris, à l'hôtel de Lauzun, où réside ce fameux Eiirin, un vampire âgé de plusieurs centaines d'années. Il lui propose de l'aider à enquêter au sujet d'une étrange maladie décimant les vampires. L'aventure peut commencer.
J'ai vraiment été agréablement surprise par le contenu de cet ouvrage. L'univers est très original, comme Ismérie cette sorcière vampire. Cela nous change de ces ingénues qui découvrent un monde fantastique qu'elles ne connaissent pas. Ici, Ismérie maîtrise (ou à peu près) cet univers puisqu'avant d'être vampire, elle était sorcière.
Les pouvoirs sont, dans ce premier tome, décrits à la façon d'auras lumineuses. C'est très bien décrit. L'auteure avec qui j'ai échangé quelques mots nous promet dans les prochains tomes d'autres facettes de ceux-ci. J'ai hâte de voir ce que cela va donner.
Le sensei Eiirin était de sa vie humaine un samourai. IL est très énigmatique, mystérieux. Son échange de sang avec ismérie l'attire de plus en plus vers elle et inversement. Son bras droit, Léo est très accessible. J'ai beaucoup aimé ce personnage agréable, qui sait pourtant montrer "les dents" quand il faut. Ce trio bien qu'il ne soit pas amoureux (dieu merci) fonctionne très bien.
La grande originalité de ce roman réside en grande partie dans la facette "écologie" puisque Eiirin est à la tête d'une entreprise qui défend une agriculture sains qui voudrait protéger et mieux nourrir es humains dont les vampires se nourrissent. Il est donc en confrontation avec une autre entreprise qui elle veut imposer un nouveau pesticide. Je n'en dit pas plus.
La plume de Florence est fluide agréable à lire et nous transporte avec facilité dans son univers.
Un petit bémol? Quelques répétitions qui ne gâchent en rien cette lecture coup de cœur. Vivement la suite!

Une splendide couverture 

 ===============================================================================

Attention Spoil  !! si vous n'avez pas lu le tome 1, arrêtez-vous ici ;-)

CHRONIQUE.
Sangs Eternels 
Tome 2 L'éveil.
Florence Barnaud
-----
Résumé:
Un lien de sang qui l’enchaîne. Le retour aux sources permettra t-il de la délivrer ? 

“Alors voilà, j’ai trouvé une nouvelle famille qui m’accepte comme je suis, avec mes différences. Mais un lien explosif m’unit à ce puissant Sensei, Eiirin, m’entravant dans une relation qui m’échappe. C’est alors qu’il me dévoile des secrets. J’en profite pour prendre le large et retrouver ma liberté. Mais d’un seul coup, tout s’emballe encore une fois.”

Ismérie, une vampire-sorcière unique en son genre, va s’éveiller à la magie, tout en aidant le clan Duroy à garder le cap pour protéger les humains menacés.
-----
Tout d'abord, je tiens sincèrement à remercier l'auteure ainsi que BOD France pour le service presse que j'attendais avec impatience.
Je conseille aux personnes n'ayant pas lu le tome précédent que cette chronique pourrait vous spoiler. Prudence donc.

Comme pour le premier tome, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. La plume de l'auteure est toujours aussi fluide, agréable à lire.
On suit Ismérie dans sa nouvelle vie, un peu rangée, trop selon elle, auprès du clan Duroy. Surtout auprès du Sensei: Eiirin. La vie se déroule au fil du lien qui l'unit à lui. Elle n'aime pas vraiment ça et fait tout pour trouver ou retrouver un peu de liberté.
Ismérie profite alors d'une étonnante nouvelle pour s'éloigner de lui. Lors de ce voyage, elle va découvrir comment réveiller sa magie endormie et venir en aide à sa nouvelle famille. Les liens entre Eiirin et elle vont se resserrer, la liant plus intimement à lui.
.
La trame est intéressante même si au final, elle se déroule un peu à l'identique que celle du premier tome, bien que cette fois-ci ce sont les humains qui sont menacés. L'originalité vient plus du fait de LA grande découverte d'Ismérie. J'ai trouvé cela très bien vu, très bien amené… jusqu'au final! Oh mon dieu, c'est tellement triste!
En revanche, j'ai trouvé Ismérie plutôt agaçante par moment. Eiirin est d'une patience à toute épreuve. J'avais envie de secouer notre belle et intrépide sorcière/vampire pour lui ouvrir les yeux tant sur tout ce que fait Eiirin pour elle que sur ses propres sentiments pour lui. Elle semble être la seule à ne pas comprendre ce qu'elle ressent pour Eiirin.
Notre splendide Samouraï, lui s'ouvre davantage. Je l'ai trouvé plus humain que les humains parfois ;) Il est splendide, maître de lui-même, de son clan (enfin, j'espère) et gère les évènements du mieux qu'il peut surtout avec les caprices d'Ismérie.
Si Léo semble plus effacé cette fois, on fait la connaissance d'un nouveau personnage, totalement atypique et totalement remarquable: Kanine (j'adore ce jeu de mot soit dit en passant), taillé dans du roc (ou presque) pas très causant, mais attachant.
J'aime toujours autant le message écologiste deFlorence Barnaud, le côté méditation, zen attitude, "prendre soin de soi et des autres"! C'est aussi l'originalité de cette saga très attachante.
Les pouvoirs magiques d'Ismérie grandissent, deviennent de plus en plus intéressants à observer et donnent également de très jolies scènes, très bien décrites. J'espère que nous verrons se développer les pouvoirs vampiriques dans le tome 3 qui, à contrario, n'ont pas vraiment évolué dans ce tome-ci.
Autre petit bémol: l'utilisation de lettres doublées voire triplées dans certains mots qui sont allés de paire avec le caractère d'Ismérie: un peu agaçants. Rien de grave je vous rassure tout de suite, l'histoire se lit quand même très bien ainsi. Je le répète, il s'agit là d'une petit détail personnel.
En bref: 
Un bon second tome, un peu long dans sa mise en place mais dont j'ai beaucoup aimé la lecture. J'attends la suite avec autant d'impatience que les fourmis d'Ismérie s'impatientent d'Eiirin <3 <3 <3
Encore merci Florence Barnaud pour votre confiance <3